Shannon Messenger, Gardiens des Cités Perdues T1

Shannon Messenger, GdCPT1
Shannon Messenger, Gardiens des Cités Perdues, 510 pages

 

UN LIVRE FORTEMENT APPRÉCIÉ PAR LA COMMUNAUTÉ

Je souhaitais, depuis quelques années maintenant, retrouver un livre de nature fantastique qui m’entiche au point de tourner les pages une à une et de finir le bouquin en une journée, pris d’une vigueur folle et invité dans un monde non-réel. C’est une chose que j’ai fortement retrouvé en lisant ce premier tome, qui n’est pas sans rappeler la célèbre saga de J. K. Rowling, «Harry Potter». Quelques points, que j’évoquerai plus tard, y font d’ailleurs penser (ou alors ce sont des références). Toutefois, le livre (et cette saga) se démarque d’HP pour créer son propre monde, pour notre plus grand plaisir et pour vivre de nouvelles aventures. Beaucoup de blogueurs en ont fait leurs dadas, envoyant multiples éloges à l’auteur et à cette nouvelle aventure pleines de surprises et d’émotions. J’avais cependant un léger doute à véritablement apprécier cette saga. En effet, nous autres adolescents lorsque nous avons lu la saga HP, nous évoluions en année comme le jeune sorcier et il ne nous était pas difficile de se glisser dans sa peau. Ici, l’héroïne est une jeune fille de douze ans et du haut de mes vingt-quatre, je pensais avoir du mal à me glisser dans cette peau. Quelle erreur de ma part. Shannon Messenger rend le personnage tellement crédible et travaillé qu’il ne m’a fallu que quelques pages pour être Sophie le temps de ce livre, et quelques heures encore après.

RÉSUMÉ DU LIVRE

Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique… Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à haute voix. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde.
Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt. L’y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l’a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n’a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ?

HP & PERSONNAGES

Comme énoncé plus haut, plusieurs points dans ce livre ne sont pas sans rappeler la vie de notre jeune sorcier. En effet, tout comme Harry Potter, la jeune Sophie est orpheline. Elle ne connaît pas ses parents. Elle a aussi été placé volontairement dans le monde des humains dans un but précis. En réalité, c’est une Elfe.

Elle est, comme Harry, l’élue d’une certaine façon. Elle développe certains pouvoirs plus grandement qu’aucun de ses semblables.

Plus loin dans le roman, nous apprenons que la professeur et Mentor d’Alchimie ne voulait pas être professeur de cette matière. Et Sophie n’aime pas cette prof et c’est réciproque. Cela ne vous rappelle étrangement pas Rogue, le cours de potions et sa relation avec Harry ? Même si la comparaison s’arrête la, je pense ici à un clin d’œil de l’écrivain américaine à l’encontre de son homologue anglaise.

Les personnages sont captivants et c’est une force dans ce roman. Pour commencer, je l’ai dit, je n’ai eu aucun mal à me glisser sous la peau de Sophie et de vivre cette aventure pleinement. Sa vie bouleversée et tout se qu’elle connaissait, remis en question. Cela a été compliqué mais ensemble, nous y sommes arrivés ! 🙂

Une seule narratrice, bien évidemment, dans ce type de récit.

Cependant, chaque personnage un temps soit peu décrit «en arrière plan», qu’ils soient importants dans l’histoire, secondaires voir quasi inutiles apportent un vent de fraîcheur au roman. Je m’attarderai brièvement sur quelques uns d’entre-eux ci-après.

Fitz, tout d’abord, est la personne Elfe qui vient chercher Sophie dans le monde des humains. Cette rencontre est fortuite et amusante. Fitz est un adolescent qui veut bien faire tout au long de l’intrigue, intriguant et amical.

Dex est un apprenti chimiste, il devient le premier ami de Sophie dans le monde Elfique. C’est un personnage spécial mais au combien sympathique et «humain».

Alden, le père de Fitz. Un travailleur, qui ne veut que le bien des autres. Un rôle important.

Elwin, le docteur de l’académie. J’ai adoré l’humour de ce personnage. Il me paraît bien jeune dans ses remarques et réflexions mais il fait bien son travail.

Tiergan, il sera le mentor de Sophie dans une discipline. Et dieu que ce personnage est fantastique. Il me fait un peu penser à Haymitch dans Hunger Games. Même style de personnage !

Tant d’autres personnages seraient intéressant d’être abordé ici mais je ne voudrai pas vous gâcher la lecture !

COUP DE CŒUR

Je vais dresser une liste de ce que j’ai apprécié dans ce roman et qui en font pour moi un coup de cœur intégral.

  1. L’histoire.

Je ne voulais pas me retrouver avec un plagiat d’Harry Potter. Et c’est une bonne chose que le livre arrive vite à se démarquer de cette opinion. Nous sommes très vite plongé dans le monde Elfique et dans l’histoire qui se révèle captivante et irréelle presque, autant pour Sophie que pour nous. Nous visitons les cités perdues. Le concept de l’écrivain est absolument fantastique, rien à redire. Le monde que nous connaissons sous des légendes et mythes est le monde Elfique et autres civilisations. Tout ce que vous connaissez comme fables dans votre vie actuelle peut-être réalité dans ce livre. C’est quand même fantastique, non ?

  1. L’écriture

J’ai eu tôt fait de me dire que c’était un coup de cœur. Vers la moitié du livre, alors que je lisais depuis quelques heures et n’ayant vu le temps passé, je n’avais plus ressenti cette excitation dans un livre fantastique depuis Eragon et Harry Potter donc. Mais nous sommes transportés grâce au style d’écriture finement travaillé et pleins de vie de l’écrivain. Se raccrochant au monde tel que l’on le connaît et imaginant un monde tout aussi complexe et développé, c’est le pari parfait que réussi l’écrivain, pour notre plus grand plaisir, encore une fois.

  1. Sophie

Tout à l’air si simple avec elle. Cette petite fille de douze ans est pleine de courage et d’appréhension quant à sa nouvelle vie. Elle prend les épreuves une à une, des montagne se dressent devant elle mais elle est toujours pleine de vie, d’énergie. Elle veut aider, enquêter. Elle veut recommencer sa vie, se faire des amis, étudier. Chacun a pu, je le pense, s’identifier à sa manière sur plusieurs points par rapport à ce personnage. Pour ma part, c’était les études et l’envie d’enquêter. Petit spoil, dans un des cours, il est demandé de «capturer des nuages et des tornades» dans des sortes d’éprouvettes. C’est un instant assez rocambolesque et plein de réflexion où Sophie doit mettre de côtés ses convictions humaines.

  1. La lecture

C’est un titre peu racoleur, je vous l’accorde. J’ai lu ce livre en une journée. Je n’ai jamais pu le lâcher, à part pour faire une petite sieste à 150 pages de la fin. Pour le reprendre et le terminer ensuite. C’est amusant et fort peu productif de passer son après-midi sous la couette en compagnie d’un livre mais cela me manquait fortement je dois l’accorder. Ce livre m’a transporté au delà des frontières visibles de ce monde. J’ai voyagé. Et moi qui adore les voyages, je n’ai pu qu’apprécier celui-ci, achevant le bouquin un sourire volumineux aux lèvres.

  1. Un monde propre

Enfin, cette nouvelle saga, Gardiens des cités perdues crée son propre monde. Il est défini comme la petite sœur d’Harry Potter mais, lorsque je vois que trois tomes sont déjà parus en français et cinq en versions originales, je ne peux qu’énoncer que cette saga va se hisser à son niveau. Une adaptation arrivera bien assez vite je suppose. Qu’elle ne soit pas gâchée comme le fut Eragon. Vous y verrez de nombreuses légendes prendre vies, vous sourirez, béat d’admiration devant certains décors et autres architectures décrites. Et vous vous questionnerez, au fur et à mesure de la lecture, sur qui est vraiment Sophie.

CONCLUSION

Au final, ce titre va très vite devenir incontournable dans le genre. Il est distrayant et l’on ne s’ennuie pas une seule seconde. Quel plaisir d’avoir de nouveau des rêves éveillés comme ceux-ci, croyez-moi !

Deux autres tomes (Exil et Le grand Brasier) sont sortis. Je les achèterai dès que je pourrai !

J’ai essayé dans cette chronique de faire plus court que d’habitude, afin de laisser un avis plus concis. J’ai fortement apprécié ma lecture, j’espère qu’il en sera de même pour vous.

Pour ceux qui ont déjà lu le livre, je vous prie de m’adresser un MP sur Livraddict
(Pleack mon pseudo), j’aurais plaisir à échanger avec vous !

Je vous retrouverais assez vite mes amis. Cependant mes cours reprennent et je vais être aussi pris par ces activités là.

Portez-vous bien et affectueusement,

Poch

Advertisements

15 réflexions sur “Shannon Messenger, Gardiens des Cités Perdues T1

  1. Depuis que je suis sur la blogo, je vois ce livre partout. Comme si c’était un mandatory dans notre petit monde de lecture ^^
    C’est vrai que la couverture me plaît énormément. Mais j’ai très peur de me retrouver plongée dans quelque chose de très enfantin et fade.
    Harry Potter est enfantin, du moins dans les premiers tomes, mais jamais fade. Les personnages ont de la « gueule », du punch, une essence.

    J’ai lu il y a peu le tome 1 de « Sept Merveilles », « Le réveil du colosse ». L’histoire avait tout pour me plaire, mais les personnages étaient d’un cliché et d’un creux affligeants, de simples autocollants mis là pour ne pas faire du héros la seule figure de l’intrigue. Ca m’a un peu refroidie sur le young adult, voire very young adult d’aventure.

    Le style est-il vraiment enfantin ? 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou PdS 🙂
      Je sais j’ai lu ta chronique sur ta déception, ce n’est jamais facile de parler d’un livre que l’on a eu du mal à lire.
      Pour ce qui est des Gardiens des Cités Perdues, je comprends ton inquiétude. J’étais moi-même inquiet. Je me disais: l’héroïne a 12 ans, elle va vivre dans ce monde et après ? Et bah au diable toutes ces appréhensions, j’ai vécu avec elle. Dans le premier tome c’est vrai que c’est légèrement enfantin mais pas fade du tout. Les personnages sont vraiment bien travaillés, le monde est splendide et d’autant plus difficile parce qu’il y a une société, plein de lieu, etc. HP se passe essentiellement dans Poudlard et au ministère de la magie. Enfin tu peux pas comparer les deux, GdCP se démarque tellement et en mieux selon moi ^^. J’ai fini le 3eme tome récemment et le personnage principal gagne en maturité. Et ses amis à ses côtés sont tous géniaux. Je prend énormément de plaisir à suivre ces histoires et à lire les livres de cette saga.

      Mais bon après je suis tout de même content de replonger dans un bon thriller :p

      Merci de ton passage et pour ton message 🙂
      Encore merci pour Twitter ! Au plaisir de se retrouver au détour d’une conversation future :3

      Aimé par 1 personne

  2. J’ai très envie de me lancer dans cette série. Mais j’attends être en phase « rêve d’aventures et de mondes pleins de fantasy ». Là, je suis en mode « Sombre » qui va se ressentir dans mes prochaines lectures.

    En tout cas, j’apprécie beaucoup tes chroniques bien détaillés qui reflètent très bien tes sentiments. On sent ton coup de coeur pour ce roman ! Tu as fait « un joli voyage » durant tes vacances 😀

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai essayé de faire plus concis pour cette chronique afin d’éviter tout spoil ^^
      Il faut dire qu’il y avait quand même pas mal de choses à dire honnêtement 🙂
      Merci en tout cas pour ton appréciation :). Outre le fait que j’apprécie faire ces chroniques, je suis aussi heureux d’avoir des retours positifs !
      Je jetterai un oeil avisé et attentif à tes prochaines chroniques sombres alors 😛
      Et oublie pas de me répondre sur LV 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Cette saga fantastique me tente terriblement ! En même temps on en entend tellement de bien que j’ai peur d’être déçue comme j’ai pu avoir eu l’occasion de l’être pour d’autres œuvres en en attendant de trop. :/ En tout cas, j’ai apprécié ta chronique qui va directement à l’essentiel & puis, soyons honnête, qui donne envie de courir dans une librairie faire un achat ! Je pense me laisser tenter prochainement, je te donnerais mon avis à ce moment là. N’ayant pas lu HP (bouuuh c’est mal, je sais ! ^^), je ne part avec aucune appréhension, si ce n’est celle citée plus haut. Merci pour ton avis 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Bah je partais avec de grosses attentes pour la 5ème vague par exemple et j’ai été déçu !
      C’était différent pour celui-ci, vraiment beaucoup apprécié ce bouquin x)
      C’est rare que j’aille à l’essentiel, si tu regardes sur mes autres chroniques, je développe beaucoup plus ! 🙂
      Laisse toi tenter, succombe, et prends plaisir ! Et ne te prend pas la tête pour HP, c’était à titre de comparaison ! :p

      Aimé par 1 personne

  4. J’allais justement te laisser un petit commentaire une fois que j’aurais eu accès au pc ! 🙂
    J’suis heureuse de retrouver bon nombre d’impressions que j’ai moi même ressenti. J’ai aussi d’ailleurs vu la professeur et Mentor d’Alchimie comme un clin d’oeil par rapport à la relation entre Rogue et Harry. Cette saga me rapelle un peu HP mais sans en copier l’univers et ça, je dois dire que ça m’a surpris 🙂 ! Bisous et merci pour ton partage

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s