Samantha Bailly, Nos âmes rebelles

J’ai très vite acheté la suite de nos âmes jumelles car j’avais entièrement dévoré ce dernier, du début à la fin. L’histoire était accrocheuse, les personnages attachants et je voulais savoir où nous mener la fin de cette dystopie. Au final, ce second tome se trouve, pour moi, en dessous du premier en terme d’émotions mais il est tout de même bien élevé et je l’ai tout autant dévoré. De nombreux points positifs parsèment le livre, déjà évoqué dans ma chronique du livre 1, comme l’amitié, les rêves ou encore l’homosexualité. L’amitié entre Sonia et Lou se poursuit de la plus belle des façons. Les questions que se posent les deux héroïnes sont intéressantes. Nous retrouvons chaque début de narration pour l’une et l’autre des personnages des pensées en italique, pensées qu’elles ont dix ans plus tard par rapport aux événements que nous vivons. Je ne l’avais pas mentionné dans ma précédente chronique mais ces pensées sont extrêmement intéressantes et touchantes. Nous continuons de suivre leurs deux parcours, d’abord personnels puis commun. Ce n’est pas un coup de cœur, mais j’ai eu une très agréable lecture et je suis un peu triste de devoir laisser ces deux femmes, que j’aurais bien voulu connaître dans la vie. Je vous présente Nos âmes rebelles de Samantha Bailly, dernier tome de cette dystopie.

Résumé

Lou et Sonia sont désormais en terminale, et sur le chemin des rêves, espoirs, désillusions et embûches sont à venir.
L’une écrit, l’autre dessine. La première est aussi solaire que populaire, la seconde timide et solitaire. Sonia finit son premier roman, Lou prépare le concours d’entrée des Gobelins. Car si toutes les deux passent le bac, elles ne rêvent que de partir à Paris étudier. D’ici là, elles développent ensemble leur blog BD, Trames jumelles, dont l’audience ne cesse de croître.

DSC_0290

Une amitié sans limites

Sonia et Lou reste en grand contact lors de leurs années respectives en terminale, littéraire pour Sonia et scientifique pour Lou. Elles vont aussi vivre deux types de relation « amoureuse » qui vont façonner leurs façon d’être. L’amitié qu’elles ont l’une pour l’autre va les aider dans les moments les plus difficiles. Cherchant un soutien, une aide, elles savent qu’elles peuvent compter l’une sur l’autre. D’ailleurs dans les messages décrivant les pensées de ces deux dernières, provenant dix ans plus tard par rapport au récit, nous voyons que les deux pensaient que cette année de terminale était déjà décisive dans leur futur et leur destinée commune. C’est avec joie que nous suivons leurs péripéties, leurs interrogations. Une amitié comme il en existe peu mais qui tient toute une vie, à n’en pas douter. Les deux filles deviennent aussi de plus en plus adultes, confrontées au monde et vont gagner en maturité et en expérience au fur et à mesure du livre.

DSC_0321DSC_0322

Deux destinées communes

Très vite, on se rend compte que les deux jeunes femmes veulent poursuivre ensemble leur amitié à Paris. Sonia souhaite aller à la fac, elle voudrait rentrer en psychologie, adorant la matière. Pour Lou, c’est un rêve qui la poursuit depuis plusieurs années, l’école des Gobelins, une école de design et de dessin. Vu leurs résultats scolaires respectifs, nous n’avons aucun doute sur l’issue. Au delà des orientations, les deux femmes ont un projet commun qu’elles ont mis sur pied depuis la fin de la première, une BD, trames jumelles. Lou réalise les planches et Sonia les textes. Elles ont un certain succès sur internet. De nombreuses personnes commentent et les confortent dans l’idée de continuer leur projet. Elles ont du talent, c’est indéniable. En parallèle, Lou continue de dessiner et Sonia écrit son roman: Mandala. Les deux sont créatives et veulent aller au bout de ce qu’elles ont commencées. Elles savent que le chemin est ardu, arpenté mais qu’il faut y aller !

Une dystopie pleine d’espoir

Je l’avais déjà évoqué dans la chronique précédente mais c’est un point véritablement important: le rêve. C’est important de continuer de rêver mais de rester les pieds sur Terre. Le rêve est une bouée d’oxygène dans ce monde empli de toxicité. Il faut aller aux bouts de nos rêves, de nos espoirs. Il faut bat ailler pour obtenir ce que l’on veut, avec force, courage et ténacité. Il faut dire les choses clairement car personne ne pourra le dire mieux que vous. Il faut lutter pour nos droits car sans eux nous ne serions plus que l’ombre de ce que nous sommes. Et enfin, il faut vivre pleinement notre vie car personne ne le fera à notre place.

Mon avis

Samantha Bailly nous offre une belle amitié, d’abord virtuelle puis réelle au combien positive. Au delà de cette amitié, c’est un appel à aller au bout des choses, de nos idées, de nos rêves, de nos espoirs qui est sous-entendu.
Ne vivons plus soumis à un code, trouvons le notre !

Poch

Publicités

6 réflexions sur “Samantha Bailly, Nos âmes rebelles

  1. Cette duologie me donne très envie je dois dire & ton avis positif dessus n’arrange pas les choses ! ^^
    Au passage, j’aime beaucoup le nouveau design de ton blog, c’est plus frais et plus fun, c’est sympa 🙂
    Je vois que tu t’es finalement décidé à te mettre sur insta ? ^^
    Bises

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai pas changé des masses, j’ai juste rajouté un bannière et actualisé certaines « options » que je n’avais pas mise 🙂
      Oui ça fait deux mois à peu près x)
      Je t’ai follow sur Insta :p
      Je te conseille cette duologie, bien ancré dans la jeunesse et la société actuelle 🙂

      Aimé par 1 personne

    1. C’est la suite du premier tome ^^

      Oui je t’avoue que je suis passé pour un OVNI pour ces deux photos x). On me regardait bizarre mais qu’importe ! Dommage la fontaine n’était plus présente au moment de la photo x).
      Après va falloir que tu es de la chance pour m’apercevoir prendre une photo ^^. Même si je prend mon temps pour choisir un bon endroit et une bonne pause, je le fais rarement x)
      (la photo est prise au portable btw ^^)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s