Shannon Messenger, Gardiens des Cités Perdues T4

L’auteur nous ouvre une nouvelle fois les portes de son monde. Elle accepte de nous y entraîner. On y replonge avec saveur et délice. L’auteur est une sacré cuisinière, il faut le dire. Son met est dosé, Pas trop sucré, pas trop salé, l’assaisonnement parfait. L’entrée est fructueuse. Elle nous remet dans le contexte, Sophie Foster et ses amis rentrent dans le Cygne Noir et vont faire face au monde. Le plat de résistance, toujours aussi succulent. Ce qu’il faut de péripéties pour nous combler sur chaque facette de l’intrigue, sur chaque émotion ressentie. Ce qu’il faut à dire pour nous apporter un lot de réponse aux questions que nous nous posions précédemment. Et il y en a encore beaucoup sans réponses avant le dernier tome. Ce plat était divin. Ce plat m’a rendu heureux le temps d’une lecture. Décidément, j’y plongerai la tête la première. Et le dessert, que dire ? Les révélations sonnent justes. Les nouveaux alliés vont être utile à Sophie, moins épargnée par les trahisons qui, elles, se révèlent désastreuses pour le moral du groupe. Bien que pour l’une d’elle je crois plus à un leurre. Mais passons, tout ce repas mijoté, cultivé et préparé par l’auteur nous font vivre un voyage vivant et mémorable au cœur d’une intrigue pour le moins abracadabrante. Un grand bravo une nouvelle fois à Shannon Messenger, pour la suite de ces histoires avec Gardiens des Cités Perdues, tome 4 de cette saga qui se révèle à mes yeux bien meilleures qu’Harry Potter, qui reste cependant l’héritier.

Résumé

Finis les cours à Foxfire et les messages énigmatiques envoyés par le Cygne Noir, Sophie rejoint enfin la mystérieuse organisation clandestine qui lui a fait voir le jour ! Accompagnée de Fitz, Biana, Keefe et Dex, elle quitte les Cités perdues pour Florence, où se trouve le premier indice qui la mènera jusqu’au repaire du Cygne Noir. Là-bas, la jeune fille espère en apprendre plus sur elle-même, mais aussi sur les Invisibles, le groupe de rebelles qui cherche à déstabiliser le monde des elfes.

Pour comprendre l’étrange épidémie qui décime les gnomes, préparer l’évasion de Prentice, prisonnier d’Exil, et affronter la menace grandissante que représentent les ogres, la jeune Télépathe va devoir s’appuyer sur ses camarades et se retenir de foncer tête baissée vers le danger ! D’autant que si de nouveaux alliés apparaissent, des traîtres sortent aussi de l’ombre…

dsc_0403

Des personnages plus profond encore

Avec Sophie Foster en tête, bien sur ! Cette fille… Tellement jeune, mais plus âgée que ce que l’on pensait ! Elle est de plus en plus mature, ses choix de plus profond, raisonnés. Elle a qu’une seule idée en tête, épargner à ses amis cette quête qui l’attend. Celle qui est ni plus ni moins de rétablir l’ordre dans le monde car elle en prend de plus en plus conscience. Elle aide aussi les autres, sans cesse. Elle veut faire tout pleins de choses. Elle a un côté très maternel, très protecteur. J’adore cette héroïne et j’ai hâte au dernier tome pour voir ce qui l’attends encore !
Les quatre autres sont toujours présent. Toujours autant de bonheur chez certains, des surprises, bonnes et mauvaises.

  1. Keefe, le rigolo. Ses blagues et sa bonne humeur sont mise à rude épreuve dans ce roman. Il est hanté par ce qu’il s’est passé avec sa famille. Il n’est plus aussi joyeux. Mais la qualité du roman ne faiblit pas.
  2. Biana, l’invisible. Non pas qu’elle soit inexistante dans l’opus. Au contraire, elle est très attachante et s’affirme au sein du groupe. Mais c’est dû à son pouvoir et son envie de toujours être présent, dans les bons comme dans les pires moments.
  3. Dex, le timide. Dex est un garçon tout à fait charmant. C’est le meilleur ami de Sophie, mais il a toujours eu du mal à s’imposer. Ici, on voit qu’il prend, comme Biana, place dans ce groupe. En plus, ses habilités sont utiles à la bande.
  4. Fitz, le charmeur. Je me demande bien si l’étincelle va prendre feu entre lui et Sophie ou si toute cette sensation va prendre fin sans rien au bout, comme pour Arya et Eragon (désolé du spoil, mais c’était nécessaire pour vous épargner la tristesse ensuite). Ce serait dommage, car de part leurs deux statuts de télépathes, complémentaire qui plus est, il vont bien ensemble !
  • Sans compter les personnages du Cygne Noir à commencer par M. Fortkle dont on apprends quelques unes de ces identités dans le monde elfique. Et la, grosse stupeur si j’ose dire, on tombe sur le cul, tout bonnement ! D’ailleurs j’aime beaucoup ce personnage malgré tout ses secrets, je suis certain qu’il va en révéler la grande partie encore ! De même que les autres membres du Comité, dont on apprend qu’il a une autre identité exceptionnelle aussi ! Décidément, fallait pas être assis sur une falaise… Heureusement que j’étais bien dans mon lit à ce moment la !
  • Bon certains personnages sont moins présents aussi, mais ils reviendront dès le tome suivant. Edaline et Grady m’ont le plus manqué bien que nous les croisons à deux moments significatifs. Pour ce qui est d’Elwin, Tiergan et d’autres, c’est encore moins !

La guerre s’annonce imminente

Et les tensions dans ce monde se sont renforcés. La guerre entre le Cygne Noir et les Invisibles ne devrait plus tarder, tandis qu’à plus haute échelle, c’est entre le Conseil, le peuple Elfique contre… De plus, une épidémie fait rage chez les gnomes et Sophie soupçonne bien vite les ogres et leurs habitudes et règles inhabituelles.Le Conseil prétend ne rien savoir et se divise en son sein. Certains personnages que l’on pensaient «anti Sophie» se révèlent avec elle et, à l’inverse, d’autres jusqu’ici plutôt amicaux se trouvent être de vrais harpies. Les Invisibles sont aussi énormément présent ce tome-ci et sont à l’origine de nombreux problèmes interne qui font basculer peu à peu ce monde vers la terreur.

Un monde qui s’étend

On en découvrait beaucoup dans les 3 tomes précédents, mais la ça continue. On découvre le repaire de Cygne Noir. Enfin leurs repères puisqu’ils ont l’air partout à la fois ! Mais le principal est Alluveterre, une caverne des nains. On découvre aussi un peu plus comment fonctionne Exillium, l’école pour les personnes bannies de Foxfire. C’est génial de découvrir cette école ! Nous avons aussi des étendues de terre, celles des gnomes et… Une terre soumis à une race. J’en dis pas plus !

Mon avis

Un nouveau tome de haute volée, on se demande où s’arrêtera mes très bonnes impressions pour cette saga. Mais maintenant que la barre est à son maximum, j’attends énormément du cinquième et dernier tome, et j’ai grand hâte ! A très vite, Sophie Foster !

Poch

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s